Les courtiers ont-ils perdu le sens de la décence ?

En cette fin de mois d’Août il nous est indiqué par nos correspondants en banque que certains courtiers n’hésitent pas à demander 8.000 à 9.000 € pour monter des dossiers de 150.000 à 300.000 € !

Outre le fait qu’il faut être démuni de toute moralité pour oser demander l’équivalent de plusieurs mois de salaire à un emprunteur juste pour monter un dossier et le déposer en banque, il faut aussi savoir que de telles sommes, si elles sont bien indiquées au dossier banque, vont impacter le calcul du Taux Annuel Effectif global qui empêchera le passage du dossier vis à vis du taux d’usure de la Banque de France.

De ce fait le seul moyen pour que ces courtiers puissent se faire payer de telles sommes est de ne pas les signaler auprès des banques et de mettre un montant d’honoraire modéré au dossier et percevoir ensuite de manière non déclarée le complément de ces honoraires monstrueux.

On peut néanmoins se poser la question concernant les clients qui acceptent de tels honoraires….

Sont-ils naïfs ou ont-ils succombé à des arguments commerciaux bien rodés de la part de ces courtiers qui, faute de dossiers en nombre suffisants, profitent du moindre client trop confiant pour lui soutirer un maximum d’argent.

J’ai connu une période ou le métier de courtier était un beau métier, pratiqué par des gens compétents et qui respectaient leurs clients. Force est de constater que certains pratiquent des méthodes qui ternissent cette image de professionnalisme.

C’est au consommateur d’être vigilant et de savoir distinguer le vrai professionnel du margoulin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.