Fin d’année difficile pour les prêts immobiliers

En cette fin d’année où tous les objectifs des banques, en terme de volume de prêt, ont été atteints, il est de plus en plus difficile de faire passer les dossiers d’emprunteurs dit « standards »

un 25 ans sans apport devient le parcours du combattant, les emprunteurs de plus de 65 ans rencontrent beaucoup de difficultés  s’ils n’ont pas des revenus, ou une épargne, importants

Les banques ciblent maintenant les emprunteurs ayant des revenus élevés, des professions recherchées, bref, des clients qui pourront leur apporter matière à une relation commerciale rentable.

Depuis début 2018 la marge net sur les prêts immobiliers en France est négative.

en résumé: les banques ne gagnent rien avec les prêts immobiliers et se servent de ce produit pour capter de nouveaux clients.

L’année 2020 sera t’elle dans la continuité de cette fin d’année 2019 ?

Personne ne le sait

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *